Immobilier : savoir renégocier son crédit

Immobilier : savoir renégocier son créditMalgré la légère hausse récente des taux des prêts immobiliers, le moment est idéal pour renégocier.

 

Dès cet automne, de nouvelles offres de crédits immobiliers devraient faire leur apparition. « Disposant de leurs enveloppes pour 2016, les établissements financiers auront plus de marges de manœuvre. Pour mémoire, les dossiers de crédit montés au dernier trimestre se débouclent quelques mois plus tard, c’est-à-dire qu’ils seront comptabilisés en 2016 », explique un banquier.

 

Décrocher un bon taux ne suffit pas

En ce moment, « un prêt sur deux est une renégociation », ajoute-t-on chez Meilleurtaux.com. Un prêt immobilier à taux fixe pour un dossier « moyen » avoisine 2 % sur 15 ans et 2,30 % sur 20 ans. Pour décrocher un taux plus attractif, soit de 0,3 à 0,5 % inférieurs, mieux vaut disposer d’un bon profil (revenus réguliers, produits d’épargne, pas de compte débiteur). Il faut aussi savoir s’armer de patience pour obtenir le feu vert pour le crédit, car les circuits d’instruction des dossiers sont saturés depuis des mois.

Décrocher un bon taux ne suffit pas. Il faut aussi penser à renégocier les « à-côtés ». Par exemple :

  • Les frais de dossiers ;
  • L’assurance décès invalidité.

Mieux vaut parfois opter pour la délégation d’assurance, soit une couverture individuelle souscrite hors de la banque. Elles sont économiques parfois jusqu’à 50 % moins chères que celle de la banque.

photo credit: Billetamen via photopin (license)

 

Ces articles peuvent vous intéresser :