Immobilier : le pouvoir d’achat des Français en hausse

Immobilier : le pouvoir d’achat des Français en hausseSelon une étude de meillaurstaux.com paru début mai, les meilleurs taux négociés sur 20 ans sont pour la première fois tous inférieurs ou égaux à 3 %. Sur un an, le pouvoir d’achat a augmenté dans sept villes sur 10, dont Bordeaux et son agglomération. Marseille reste numéro 1 du palmarès, grâce à des taux record (2,64 % sur 20 ans et 2,93 % sur 25 ans). Seules Lyon et Lille l’ont vu baisser, en raison de la résistance des prix dans ces villes.

« Les taux de crédit sont actuellement à un niveau exceptionnel et plusieurs facteurs laissent croire qu’ils vont y rester dans les prochains mois : le taux de l’OAT 10 ans à 1,80 %, la politique de la Banque centrale européenne, la forte concurrence entre les banques. Combinés à des prix plutôt orientés à la baisse, cela permet à ceux qui souhaitent acheter de le faire dans d’excellentes conditions » explique Sandrine Allonier, responsable des études économiques de meilleurtaux.com.

Des taux toujours en baisse qui se négocient à 3 % ou moins sur 20 ans

En mai, les meilleurs taux négociés ont diminué dans six villes sur 10. Ils sont désormais tous, et pour la première fois, inférieurs ou égaux à 3 % sur 20 ans. À Marseille, en tête du palmarès de meilleurstaux.com depuis trois mois, il est possible d’obtenir un crédit à 2,64 % sur 20 ans et 2,93 % sur 25 ans sous conditions de revenus et d’apport.

C’est à Strasbourg en revanche que l’on trouve le meilleur taux sur 15 ans : 2,36 % (contre 2,46 % en avril).

Montpellier gagne trois places et monte ainsi sur le podium, avec un taux négocié à 2,80 % sur 20 ans, ce qui combiné à une baisse des prix, permet une hausse du pouvoir d’achat immobilier de près de 2 m2 en 1 mois seulement (65,1 m2 contre 63,3 m2 en avril) !

Viennent ensuite Lille, puis Toulouse et Lyon qui gagnent 2 places en négociant des taux à 2,95 %, que l’on trouve également à Nantes.

Paris, Nice et Bordeaux ferment le classement avec des taux à 3 %, inférieurs au taux moyen actuel de 3,28 % sur 20 ans.

Immobilier : le pouvoir d’achat des Français en hausseSur un an, le pouvoir d’achat a progressé dans sept villes sur 10

Compte tenu de la forte baisse des taux et bien que les prix n’aient pas diminué partout, la plupart des villes ont vu leur pouvoir d’achat immobilier pour 1000 € de mensualité sur 20 ans progresser.

C’est à Montpellier et Marseille (7 m2), puis Strasbourg (6 m2) que le gain a été le plus fort. Même à Paris, on peut aujourd’hui acheter 1m2 de plus qu’il y a un an ! À Nantes, si les taux ont fortement baissé, comme les prix progressent encore, le pouvoir d’achat est resté stable.

Seules Lyon (-1 m2) et Lille (-3 m2) connaissent un recul en raison d’une résistance des prix liée à la demande soutenue dans ces villes dynamiques.

Ces articles peuvent vous intéresser :

Laisser un commentaire