Immobilier : 2016 s’annonce propice aux primo-accédants

Immobilier : 2016 s’annonce propice aux primo-accédantsLa baisse des taux d’intérêt des crédits immobiliers semble se confirmer pour le premier semestre 2016. Une bonne nouvelle pour les primo-accédants qui devraient également bénéficier de l’élargissement du Prêt à taux zéro.

 

Les courtiers sont optimistes pour 2016, les taux des prêts immobiliers devraient rester bas. Plusieurs facteurs confirment cette hypothèse selon Credixia : la politique ultra-accommodante de la Banque Centrale Européenne (BCE) qui a annoncé hier qu’elle conservait son principal taux directeur à 0,05 %, l’injection massive de liquidités dans la zone euro et, bien sûr l’OAT 10 ans qui reste extrêmement faible, enregistré à 0,79 % au 3 décembre 2015.

De plus, pour quelque 120 000 ménages français désirant accéder à la propriété : dès le 1er janvier 2016, les critères d’attribution du prêt à taux zéro (PTZ) seront élargis, permettant à davantage de particuliers d’accéder au logement. « Permettre au plus grand nombre de Français de devenir propriétaires », telle était l’annonce du gouvernement le 29 octobre dernier. En outre les Aides personnalisées au logement pour une acquisition sont maintenues jusqu’en 2017. Mais cette situation pourrait ne pas durer. Si la croissance économique s’accélère, ce qui est prévu, les taux pourraient remonter.

 

Moins d’apport personnel pour devenir propriétaire

Grâce à la baisse des prix de l’immobilier et à la baisse des taux, il n’est plus nécessaire d’avoir un apport personnel conséquent pour devenir propriétaire.

Alors qu’un an auparavant, il fallait présenter un Livret A au plafond et plus de cinq mois de salaires, aujourd’hui, un couple peut acheter son logement avec la moitié de son Livret A ou l’équivalent d’un mois et demi de revenus. (Voir aussi : Immobilier : moins d’apport personnel pour devenir propriétaire).

 

Ces articles peuvent vous intéresser :

 

photo credit: Arisa_Josh_Engagement-062 via photopin (license)