Bordeaux, une ville où il fait bon vivre

Bordeaux, une ville où il fait bon vivreLes chiffres nous le prouvent

Bordeaux arrivait sur la troisième marche du podium des villes françaises où il fait bon vivre, selon une étude Ipsos publiée par le magazine France Soir en 2010. Certes deux ans ont passé, mais la capitale Girondine possède toujours de nombreux atouts.

Et notamment auprès des jeunes cadres diplômés, car selon l’Express, 52% d’entre eux jugent l’agglomération Bordelaise attractive. Ce chiffre place donc la ville en deuxième position derrière Lyon.

Les qualités de la région Bordelaise

En dehors de son intérêt touristique, de la sécurité et de sa qualité de l’environnement qui lui avaient fourni son excellente position dans le classement, citons tout de même d’autres qualités qui la rendent de plus en plus attrayante auprès des personnes qui souhaitent habiter la région.

Une ville à taille humaine

Il s’agit d’une ville à taille humaine que l’on peut parcourir à pied ou par le biais de son réseau de transport adapté (tramway, vélos, bus). De nombreuses rues piétonnes ou semi-piétonnes permettent de s’y balader tranquillement.

L’omniprésence de la nature

Elle borde entièrement la cité. Plages, océan, landes, Bassin (Arcachon, Andernos …) d’un côté et vignes de l’autre. A ce sujet, Il n’y a plus besoin de souligner le fait que les domaines viticoles sont connus et reconnus de part le monde.

Bordeaux classée au patrimoine mondial

Et n’oublions pas cet élément clé qui rend Bordeaux si attractive, son classement au Patrimoine Mondial de l’UNESCO en 2007. Il s’agit tout de même de la ville Française qui compte le plus de bâtiments protégés en dehors de la capitale.

Bordeaux se développe encore et toujours

Tous ces facteurs réunis et bien d’autres encore, font que Bordeaux et sa région voient leur population augmenter au fil des années. Et même si les grands projets de réhabilitation sont maintenant derrière elle, la ville est toujours en constante mutation.

La rive droite

La rive droite notamment est en train de sortir de terre afin d’attirer les futurs occupants de l’autre côté de la Garonne. Le Pont Bastide-Bacalan devrait ainsi permettre, à la fin de l’année 2012, de désengorger une partie du trafic qui se concentre actuellement sur les quais et sur le Pont de Pierre et qui provoque de ce fait de lourds embouteillages.

Il ne nous reste plus qu’à croiser les doigts pour que lors du prochain sondage, Bordeaux arrive en tête du classement des villes où il fait bon vivre !